Antafana Coiffure

Entretien avec Zamandroso Laurinette, créatrice d’Antafana coiffure

coiff
CV : Laurinette, 32 ans. Elle a abandonné  ses étude à 17 ans. Elle a fondé  son salon de coiffure en juin 2013 après quelques tentatives sur le marché du travail local. Elle s`est associé avec une amie d`enfance qui a boosté le capital de l’investissement .

Peux-tu nous dire à quel moment tu as pu côtoyer l`association AFAKA?
C`était à l`occasion d`une série de formations que l`association a donne pour des jeunes de MAJUNGA en 2012. La formation s’est portait sur la création des micro-entreprises et le montage de projet.

Peux-tu nous donner des informations sur votre micro-entreprise?
En fait j’ai créé un salon de coiffure pour tout segment d`âges, c`est-a- dire que les cibles sont les Dames en premier lieu, les Messieurs et nous prenons aussi en main les enfants.

Quelles difficultés avez-vous rencontré lors de la création de votre boîte?
Mon principal problème au début, c`était l`insuffisance de liquidité et de fond propre, pour l’achat des matériels, et j`ai dû avoir d`énormes retard par rapport à mes prévisions de départ. En plus, j`avais des problèmes de gestion, je ne maîtrisai pas les entrées et les sorties, en gros la gestion de ma trésorerie. Cela portait énormément préjudice sur l`état de ma caisse car je n’avais pas de tenu de caisse, des résultats : je n’arrivais pas à payer mes factures chaque fin du mois.

Quelles avantages avez-vous pu tirer de votre relation avec l’association AFAKA?
J’ai pu partager des idées avec d’autres gens qui étaient dans un cas similaire au mien. J’ai fait face à des critiques et des encouragements. En plus, les séries de formation que l’association AFAKA a donné m’a beaucoup aidé surtout concernant la gestion, ainsi que la constitution des dossiers pour le fondement d’une sociét.Soulignons que le fait d’être dans le secteur formel me procure certains avantages, par exemple en ce moment, je travaille et je m’associe actuellement avec un organisateur des mariages.

Avez-vous des messages à faire passer ?
Pour fonder une société ; il faut trois choses :
• La patience
• Une bonne notion de gestion
• Un partenaire prêt à tout

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s