Elevage de poule pondeuse

Entrevue avec Geogina ANDRIAMALALA, créatrice d’un élevage de poule pondeuse moderne

CV : 43 ans, elle réalise maintenant son rêve (créer une petite entreprise d’élevage de poules pondeuses) après une tentative qui a échoué à cause d’une épidémie frappant sa basse cours en 2013

Peux-tu nous dire à quel moment tu as pu côtoyer l`association AFAKA ?
J’ai fait la connaissance de l’association lors d’une formation en création d’entreprise et montage de projet qu’elle a donné en 2012.

Peux-tu nous donner des informations sur votre micro-entreprise?
En fait,ma petite entreprise est un élevage de poules pondeuses . J’ai acheté des poussins d’une bonne race auprès d’une entreprise qui pratique de l’incubation, et j’espère cueillir des œufs d’ici quatre mois. J’en ai acheté 400 poussins il y a deux semaines, et je pense commercialiser des œufs prochainement.

Quelles difficultés avez-vous rencontré lors de la création de votre boîte?
En cinq ans, j’ai suivi quatre formations du même genre, c’est-à-dire sur l’élevage des poules pondeuses. A chaque fois, je fais de nouvelles découvertes, de nouvelles techniques encore plus avantageuses que la précédente. Mais mon seul problème pour le démarrage demeurait l’octroi des fonds auprès des institutions financières faute de dossiers non conformes à leur exigence. J’ai mainte fois essayé, mais ce fut en vin à chaque fois.

Quels avantages avez-vous pu tirer de votre relation avec l’association AFAKA?
L’association a répondu à mes attentes quant à l’élaboration d’un livre de projet et au montage d’un plan d’affaire présentable et bancable. C’était la pièce manquante de mon dossier pour faciliter mon prêt. En fait, je suis en train de parler d’une série de formation que l’association a donnée en 2012 où j’ai participé.

Avez-vous un message à faire passer ?
J’ai commencé mon projet en 2012, j’ai traversé de mauvaises passes, j’ai même arrêté en septembre 2013 à cause d’une épidémie. Mais, j’ai recommencé cette année et j’espère que les plus difficiles épreuves sont passées. Ce que je veux dire, c’est qu’il faut de la persévérance et il faut être au courant de certaines démarches pour faciliter l’accès à nos rêves, merci AFAKA.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s